Chez vous quel est l’objet qui a le plus de valeur ?
Les bottes ont une importance pour moi. J’en possède de nombreuses paires aussi bien plates qu’à talons, décontractés ou plus habillées. Elle se différencient par leur forme, leur couleur et leur matière. Elles sont généralement toutes en cuir.

Pourquoi ?
Tout d’abord, les bottes ont une valeur utilitaire. Étant de nature très frileuse, elles me protègent du froid tout au long de l’hiver et au delà de cette saison. Je les porte en effet toute l’année et elles représentent d’ailleurs un accessoire de mode indispensable. Elles peuvent s’associer à toutes les tenues et toutes les circonstances. Des bottes peuvent être parfois plus sexy que des escarpins, lorsqu’elles épousent parfaitement la forme des jambes et donnent ainsi l’effet d’une seconde peau, par exemple comme les cuissardes ou les bottes hautes.

Est-ce que ces objets ont une place particulière chez vous ?
Chacune d’entre elles a sa place dans mon dressing mais elles me sont indispensables le matin avant de partir travailler ou bien avant de sortir (j’ai souvent très peu de temps et j’ai besoin de pouvoir toutes les voir afin de faire un choix rapide pour trouver la paire qui s’associe le mieux avec ma tenue).

Quelle est la relation que vous entretenez avec ces objets ?
C’est une véritable relation fusionnelle entre mes bottes et moi. En effet, elles m’accompagnent toute la journée puisque je ne porte pratiquement que des bottes !

Seriez-vous prête à vous en séparer ?
J’accepterai volontiers d’échanger quelques paires contre un modèle de Vivienne Westwood : les pirates. C’est vraiment le modèle qui me manque !

Partager