Chez vous quel est l’objet qui a le plus de valeur ?
Il y a 2 objets ; mon chapeau fétiche sur lequel j’ai rajouté un petit médaillon trouvé dans un vide grenier, je l’ai toute suite associé à ce chapeau. Et l’autre objet est une pipe en bois de la marque Chacom que je transporte quotidiennement dans ma poche. C’est le tout premier de ma petite collection de pipes.

Pourquoi ?
J’ai adopté le chapeau comme un support, comme couvre-chef car à l’origine j’avais tendance à me toucher les cheveux sans arrêt par nervosité. C’est devenu pour moi un code vestimentaire, un homme avec un chapeau est une forme d’élégance, le chapeau défini une personnalité. Quand on pense à la pipe on l’associe toute suite à la notion de fumeur. Par exemple, on fume une cigarette, on aspire de la nicotine pour déstresser en un minimum de temps contrairement à la pipe, on recherche une certaine saveur de tabac. Il y a un système gustative, on prend le temps de fumer, il y a une certaine plénitude et de sérénité. On ne peut pas se presser pour fumer la pipe. Il y a une différence entre un fumeur et un fumeur de pipe qui recherche plus le goût du tabac, l’arôme.

Est-ce que ces objets ont une place particulière chez vous ?
Quelle est la relation que vous entretenez avec ces objets ?

Pour moi un chapeau est un objet fétiche. Même quand je suis dans un magasin de chapeaux, c’est un moment d’extase, je me réjouie d’en porter, de les regarder, de regarder les gens qui en portent, d’essayer de déterminer une personnalité. C’est une valeur assez fétiche contrairement à la pipe, c’est plus un complément, on va la sortir pour déguster le tabac, c’est un moment alors que le chapeau, c’est un support, on le porte sur soi. Mon chapeau est tout le temps placé dans un endroit où je peux me le revêtir facilement, que ce soit sur un porte-manteau, sur une chaise, sur la table… Il est rarement à moins de 5m de moi et la pipe est toujours dans ma poche ;).

Seriez-vous prêt à vous en séparer ?
Le chapeau, non. Je ne peux pas. C’est ma propre volonté, je ne peux jamais m’en séparer. Et la pipe, oui ! Vu que je commence une collection, je ne pourrai pas m’en détacher mais je peux en changer par une autre que j’aurai obtenue pour agrandir ma collection.

Partager